Diocèse de St Brieuc et Tréguier, ces 60 derniers jours

Site du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier de l’Église catholique en France.



lundi 15 janvier 2018

  • Conférence-débat : « Une paix juste et durable en Palestine / Israël, en quoi cela me concerne ? »
    • Mardi 30 janvier à 20h30 à la Maison Saint Yves, 81 rue Mathurin Méheut à Saint-Brieuc
    • Mercredi 31 janvier à 20h30 à l'Espace Sainte-Anne, 2 rue de Kerampont à Lannion

    Depuis 2015, Jean-Claude Sauzet est aumônier de la Maison d'Abraham, lieu d'accueil fondé en 1964 par le Secours Catholique – Caritas France à Jérusalem-Est. Auparavant il a été 6 ans aumônier national du CCFD – Terre Solidaire.

    Soirée organisée par le CCFD et le Secours catholique

    Jean-Claude Sauzet
    Jean-Claude Sauzet

  • Les vœux, ces mots un peu trop grands … mais qui nous tirent en avant

    Avec la nouvelle année,vient le temps des vœux que l'on échange. On pense ici ou là que cette tradition est un peu vieillotte, voire franchement ennuyeuse.
    Faut-il jeter au panier ces mots qui portent nos désirs pour les autres, pour le monde, pour l'Église ? Non, car même s'ils sont maladroits ou faciles, nos souhaits de nouvel an nous sauvent de la non-communication et de la seule juxtaposition de subjectivités qui n'auraient plus rien à se dire. Ils ouvrent à une relation possible,même épisodique.

    Depuis quelques semaines, nous nous efforçons de mettre en œuvre quelques-unes des décisions du synode diocésain. Les mots peuvent nous apparaître un peu trop grands : accueil, fraternité, esprit missionnaire. Il faut bien le reconnaître, nous avons de la peine à vivre ces réalités que nous appelons de nos vœux. Si nous entrons courageusement dans cette étape d'application, c'est parce que nous croyons à la part que Dieu y prend et y prendra.

    La première chose que nous pouvons donc nous souhaiter, c'est d'être des croyants, d'être vraiment des chrétiens :

    • Aller à la source.Revenir au Christ et nous appuyer d'abord sur sa Parole et son Évangile dans chacune de nos rencontres, dans nos communautés et fraternités.
    • Prendre un chemin de conversion : renoncer à la prétention de changer les autres et commencer par changer quelque chose en soi-même. « Commence par te garder toi-même en paix, et alors tu pourras pacifier les autres » (de « L'Imitation de Jésus Christ »).
    • Mettre les plus fragiles au centre des préoccupations de l'Église. Quand la valeur marchande prend le dessus sur la valeur de chaque personne humaine, nos cœurs finissent par se refroidir et nos paroles se font plus dures, avec le souci de nous protéger de ceux qui viendraient remettre en cause le confort que nous avons atteint.
    • Proposer la joie. L'absence de convictions et la baisse de l'engagement engendrent une tristesse que les distractions et la fête ne peuvent dissiper. Mais les témoins de la joie sont nombreux : ils font confiance en Dieu qui les aime malgré leurs faiblesses et ils s'enrichissent du dialogue avec ceux qui ne leur ressemblent pas.

    Paix, joie, espérance … bien sûr, les mots choisis sont souvent comme des vêtements un peu trop grands pour nous. Impossible d'y renoncer, cependant, car ils nous viennent tout droit de la crèche de Bethléem. Ce qui est arrivé, c'est « une grande joie pour tout le peuple », ce qui est annoncé, c'est « la paix pour les hommes que Dieu aime ».

    + Denis Moutel
    évêque de Saint-Brieuc et Tréguier


jeudi 11 janvier 2018

  • Nuit de la lecture 2018

    La médiathèque Saint-Yves participe à la Nuit de lecture qui se déroule le samedi 20 janvier dans toute la France.

    Le 20 janvier, à 20h30, venez écouter des lectures œcuméniques dans le cadre de la Nuit de la lecture, à la médiathèque Saint-Yves.
    En présence de

    • Serge Kerrien, diacre permanent,
    • Hervé Stücker, pasteur de l'Eglise protestante unie,
    • Michaël Piette, pasteur évangélique, Sylvain Baron, lecteur orthodoxe.
    nuit de la lecture
    nuit de la lecture

    Contact :
    Médiathèque Saint-Yves
    Maison Saint-Yves
    81, rue Mathurin Méheut 22000 SAINT-BRIEUC
    Tél : 02 96 68 13 64
    mail : mediathèquesaintyves chez diocese22.fr

    Voir en ligne : Nuit de la lecture

  • [INTERVIEW] Marie, jeune maman, raconte pourquoi elle a inscrit ses enfants au catéchisme

    Article paru dans le n° de janvier 2018 du bulletin « Le Lien » de la paroisse de Dinan : Aucaleuc, Dinan, Lanvallay, Léhon, Quévert, Saint-Solen, Tressaint.

    (Article en version PDF à retrouver en bas de l'article)

    > Le Lien : Bonjour Marie, vous avez deux enfants et vous les avez inscrits au catéchisme. Pouvez-vous nous dire pourquoi ?

    > Marie : Premièrement pour qu'ils découvrent la religion catholique à laquelle je suis attachée depuis mon enfance, je veux qu'ils découvrent la foi de l'église et les valeurs chrétiennes qui me sont chères. Deuxièmement pour les aider à réfléchir sur des questions qu'ils se posent sur la vie, le monde, eux-mêmes et Dieu.

    > Le Lien : Qu'est-ce qui a nourri votre foi ?

    > Marie : Mon éducation, ma famille, mon entourage et la vie en général ont nourri ma foi. Il m'arrive de me poser des questions sur ma foi, mais je suis certaine que l'on ne peut pas vivre « bien » aujourd'hui sans l'amour de l'autre, le partage, la tolérance, ces valeurs chrétiennes dont je parlais tout à l'heure.

    > Le Lien : Dans le monde d'aujourd'hui, n'avez-vous pas l'impression de nager à contre courant ?

    > Marie : Je pense qu'il faut être à contre courant dans le monde d'aujourd'hui, il faut résister au matérialisme qui nous déshumanise et nous éloigne des valeurs chrétiennes. Après, il faut s'écouter et faire selon son ressenti. Mais, plus de spiritualité serait bénéfique dans ce monde….

    > Le Lien : Que pourriez-vous dire aux autres parents qui ne se sont pas posé la question de la catéchèse ? Quelle est valeur ajoutée dans l'éducation de vos enfants ?

    > Marie : Selon moi, cela apporte une valeur ajoutée certaine à l'éducation de nos enfants. Amour, générosité, écoute de l'autre…. des valeurs importantes qu'il est bon d'entendre en dehors de la maison.

    > Le Lien : Dans le choix multiple des activités extra scolaires, quelle place donnez-vous au catéchisme ? (faut-il « forcer » les enfants ?)

    > Marie : Il faut bien l'imposer au début puisqu'ils ne savent pas vraiment ce que c'est que la catéchèse. Il faut bien qu'ils découvrent pour pouvoir se faire leur idée et choisir par eux mêmes. C'est la même chose avec n'importe quelle activité, quand nous les inscrivons à un sport, nous ne savons pas s'ils vont réellement l'aimer mais il faut essayer pour savoir…

    > Le Lien : Comment vos enfants adhèrent-ils à votre choix ?

    > Marie : Ils avaient quelques doutes au début, effectivement c'est humain de douter de ce qu'on connaît mal, mais après quelques séances, la question ne se pose plus, c'est un moment d'échanges qu'ils apprécient. Ils peuvent partager avec d'autres sur des sujets qui les touchent, avec d'autres enfants mais également avec un ou plusieurs adultes qui ne soit ni un professeur ni un parent.

    > Le Lien : Comment percevez-vous l'Église d'aujourd'hui et de demain ? (Avez-vous vu une évolution ?)

    > Marie : Oui, l'église évolue par rapport à mon époque, il y a je trouve plus de souplesse et de dynamisme, tout est moins figé. Par exemple, au printemps, nous avons célébré le baptême de notre petite Gabrielle et lors de la cérémonie, les enfants présents à la messe ont pu participer activement à la cérémonie. Le prêtre les a impliqués en leur posant des questions et en leur expliquant certaines choses, et ce, tout au long de la cérémonie. Cela a apporté beaucoup de fraîcheur et d'enthousiasme parmi l'assemblée. Les enfants étaient « acteurs » de ce moment et ils s'en souviendront longtemps du coup….

    > Le Lien : Auriez-vous des souhaits ou des demandes à faire à la communauté ?

    > Marie : Je ne vais pas faire l'unanimité et je ne suis pas sûre de devoir oser le dire mais je trouve que les messes sont un peu tristes… Nous sommes réunis pour célébrer le Seigneur, l'amour, la vie et donc la joie de vivre et nous devrions le faire dans la gaieté, le chant, la danse…. cela n'empêche pas la croyance et la prière, bien au contraire selon moi… Bien sûr, cela ne reste que mon avis personnel. Mais pour avoir assisté à plusieurs messes à l'étranger, je pense que nous pourrions évoluer un peu de ce côté…. Et sans partir loin, j'ai même assisté à une cérémonie Gospel en l'église catholique de Bruz, il y a 2 ans, et j'avoue avoir trouvé cela magique….

    > Le Lien : Y a-t-il une phrase de la bible, ou un Saint, qui vous touche ?

    > Marie : Il y en a beaucoup, il est difficile de répondre… « Aimez- vous les uns les autres », « Quand tu donnes, tu dois donner de bon cœur », « Au jour du bonheur, sois heureux, et au jour du malheur, réfléchis », « L'orgueil précède la ruine, et la hauteur précède la chute »,
    et tellement d'autres…

    > Le Lien : Merci Marie d'avoir partagé votre témoignage de Foi, d'Espérance et de Charité avec les lecteurs du lien.


lundi 8 janvier 2018

  • Bénédiction de l'autel de l'église du Sanctuaire ND de Toute-Aide

    Vendredi 5 janvier 2018, le nouvel autel a été livré et mis en place dans le chœur par des bénévoles du sanctuaire. Notre-Dame de Toute-Aide à Querrien (L.a Prénessaye). La bénédiction a eu lieu le dimanche 7 janvier lors de la célébration eucharistique présidée par Mgr Denis Moutel évêque de Saint-Brieuc et Tréguier.

    Installation de l'autel

    Bénédiction de l'autel

    Bénédiction de l'autel
    Bénédiction de l'autel
    Bénédiction de l'autel
    Bénédiction de l'autel
    Encensement de l'autel
    Encensement de l'autel


    De gauche à droite : Fernand Léon (association des amis), Sr Josette, Sr Yvonne, Abbé Paul Laurent, Abbé Paul Houé, Sr Monique, Abbé Edgar Dahoui, Mgr Denis Moutel, Cyrille Botte (métallier), Lionel Lespert (ébéniste), Abbé Laurent Le Meilleur, Michel Blanchard (diacre), Serge Kerrien (diacre), Abbé Robert Josse, René Moy (association des amis), Abbé Gérard Nicole

    Mgr Denis Moutel sur Twitter

    querrien
    querrien

  • Pèlerinage à Lisieux pour les 4e

    Un week-end diocésain proposé aux 4es pour partir à la découverte d'une jeune sainte « Thérèse de l'enfant Jésus ».

    la Pastorale des jeunes du diocèse propose aux jeunes de 4e, un week-end à Lisieux sur les pas de Ste Thérèse.

    Thérèse de Lisieux
    Thérèse de Lisieux

    Au programme :

    Pèlerinage, découverte de la vie de Sainte-Thérèse, veillée, visites, rencontres, témoignages…

    Thérèse de Lisieux
    Thérèse de Lisieux

    Le pèlerinage sera animé par le groupe AVELIG, et accompagné par Mgr Denis Moutel.

    • Tarif : 80 €
    • Voyage en car, logement dans un hébergement du sanctuaire de Lisieux

    S'inscrire en ligne au pélerinage

    [(Chaque jeune doit être inscrit par l'intermédiaire d'une paroisse, un mouvement, un collège, une aumônerie, une équipe de confirmation…


mercredi 3 janvier 2018

  • Délégué départemental (H/F) du Secours catholique - Caritas France des Côtes d'Armor

    CDI Temps plein
    Siège de la délégation et poste localisés à Saint-Brieuc
    Déplacements sur le territoire

    Mission

    Au sein de la délégation des Côtes d'Armor, sous la responsabilité du délégué régional et en lien avec le président de la délégation, le diocèse et le siège national du Secours Catholique-Caritas France, vous :

    • Contribuez au pilotage stratégique de la délégation, au sein du Bureau - de la conception du projet aux objectifs adaptés aux réalités sociales et économiques des territoires - dans une démarche participative et prospective.
    • Pilotez opérationnellement la mise en œuvre du projet, des politiques et objectifs de la délégation en développant l'autonomie des acteurs.
    • Pilotez et coordonnez l'animation et le développement des réseaux d'acteurs de solidarité et leur capacité à agir à travers l'équipe d'animation.
    • Managez l'équipe des salariés et assure la gestion courante des ressources humaines de la délégation.
    • Assurez le fonctionnement général de la délégation et sa gestion dans les domaines administratifs, financiers, juridiques et immobiliers, en conformité avec les règles nationales, en lien étroit avec le/la trésorier(e).
    • Soutenez les relations avec l'Eglise locale tant au niveau des territoires que du diocèse, et avez une approche pastorale, ecclésiale et un rôle d'animation spirituelle (dans l'ouverture et la richesse de chacun).
    • Agissez à travers un réseau de partenaires institutionnels et associatifs et contribuez à la stratégie de relations institutionnelles et de plaidoyer de la délégation.
    • Favorisez le développement de dynamiques régionales (contribution à la vie régionale et nationale).
    • Veillez à assurer le déploiement local du projet associatif et de la politique nationale.
    • Veillez à une communication interne/externe adaptée aux enjeux.

    Missions plus spécifiques / contexte

    • Accompagner les acteurs dans l'appropriation du nouveau projet national 2016-2025 et dans l'élaboration participative du projet de délégation 2018-2023.
    • Assurer la mise en œuvre de ce nouveau projet de délégation 2018-2023 en suivant un plan d'action participatif progressif chaque année.
    • Favoriser le renfort de d'engagement bénévole et sa vitalité, ainsi que le renfort de l'animation territoriale en s'appuyant sur les acteurs de solidarité locaux.

    Profil recherché

    • Expérience confirmée (5 à 10 ans minimum) du management dans un milieu professionnel similaire
    • Reconnu(e) pour une aptitude à conduire des projets, et à construire, piloter et évaluer ces projet
    • Capacité à accompagner le déploiement d'un projet associatif en contribuant à accompagner les actions et évolutions à vivre dans ce cadre
    • Intérêt fort à associer tous les acteurs et encourager le développement de la fraternité dans des démarches participatives avec les personnes concernées par la pauvreté.
    • Capacité à articuler réflexion stratégique (en équipe de bureau) et management opérationnel (avec les équipes salariées et bénévoles)
    • Capacité à anticiper, construire, porter et partager une vision.
    • Qualités relationnelles fortes, capacité d'écoute, souplesse, capacité à développer un esprit d'équipe, attention aux personnes, créativité, inventif/curieux.
    • Capacité à agir dans un environnement d'acteurs variés et complexes, capacité à nouer des partenariats en bonne complémentarité sur le territoire.
    • Connaissance de l'environnement ecclésial et capacité à porter les liens avec le diocèse dans l'ouverture et les liens interculturels et interreligieux.
    • Capacité à assurer alternativement une présence au sein de la délégation, sur les territoires, auprès des relations externes et en Église.
    • Adhésion au projet et aux valeurs du Secours Catholique - Caritas France.
    • Maîtrise des outils informatiques.
    • Disponibilité et souplesse horaire requises. Permis B indispensable.

    Pour toute candidature

    www.secours-catholique.org/offres-emploi-stages/deleguee-hf-delegation-des-cotes-darmor

    ou :

    Secours Catholique – Caritas France
    Direction des Ressources Humaines
    106, rue du Bac
    75341 Paris Cedex 07


  • Les nouveautés 2018 des éditions Salvator

    Liste à retrouver en pièce jointe au format pdf de cet article !

    Editions Salvator
    Editions Salvator

    Avis de parution

    Janvier 2018

    • « Cathos, ne devenons pas une secte », de Patrice de Plunkett - Un avertissement contre le repli des chrétiens
    • « Une diversité menacée - Les chrétiens d'Orient face au nationalisme arabe et à l'islamisme », de Joseph Yacoub - Une analyse historico-politique de la situation des chrétiens d'Orient
    • « Plaidoyer pour l'unité », de A. Siniakov, P. Mahieu, M. Cool - Un moine, et un prêtre orthodoxe pour l'unité
    • « Journal d'un novice », de Stan Rougier - Le journal du père Rougier
    • « Frère Elie - Compagnon de François d'Assise », de Salvatore Attal - La vie du plus proche compagnon du Poverello
    • « Liturgie de pèlerinage et dévotion populaire », de Gilles Drouin - Redécouvrir la dévotion populaire
    • « Le Verbe s'est fait chair - Commentaire biblique de l'Évangile de Jean », de Michel Hubaut - La lecture évangélique d'un franciscain
    • « Noces Algériennes », de Thierry Leroy - Un voyage humain et spirituel au cœur d'Alger

    Février 2018

    • « Miettes spirituelles », de Prosper Monier - Des textes d'un auteur marquant
    • « La victoire de l'amour - Chemin de croix », d'Anne-Marie Pelletier - Le premier chemin de croix du Vatican écrit par une femme laïque
    • « Garder confiance face à la maladie », d'Anselm Grün - Un livre-soutien pour appréhender la maladie
    • « Quoi de neuf docteur ? », de Laurent Lemoine - Psychanalyse et christianisme sont-ils compatibles ?
    • « Hildegarde de Bingen », de Daniel Elouard - Une femme dont la notoriété ne cesse de croître
    • « Les saints nous conduisent à Jésus », de François-Marie Léthel, Élisabeth de Baudouin - Les saints, chemin vers le Christ
    • « La grâce de l'éclat de rire », d'Annabelle Combes - Un roman qui dit comment se reconstruire après une épreuve tragique

    Mars 2018

    • « Les plaisirs et les mots », de Laurence Cossé - Une romancière dessine le quotidien
    • « Les religions c'est fini ? », d'Odon Vallet - Le surprenant devenir des religions du monde
    • « L'Aube du christianisme », de Robert J. Hutchinson - La suite du succès « Enquête sur le Jésus historique »
    • « Les reliques - Histoire d'une dévotion universelle », de Patrick Sbalchiero - A lire pour tout savoir sur les reliques
    • « Enquête sur les hérésies », de Nathalie Trouiller - Indispensable pour connaître les hénérésies
    • « De Moscou à Saint-Pétersbourg - Voyage dans la Russie de Poutine », d'Antoine Arjakovsky - Un voyage en Russie pour en découvrir l'âme
    • « La terre t'appartient - Lettres aux jeunes chercheurs de sens », d'Olivier Pons - Une invitation à changer le monde
    • « Le christianisme n'existe pas », de Dominique Collin - Un essai décapant écrit par un jeune théologien prometteur
    • « Heureux les enseignants - Des pistes pour se ressourcer », de Christiane Conturie - Un ressourcement spirituel pour enseignants et chercheurs
    • « Nicolas Barré - Un minime au Grand Siècle », de Dominique Sabourdin-Perrin - Découvrir une figure de l'Ecole française de spiritualité

  • 14 janvier 2018, 104e Journée mondiale du migrant et du réfugié

    >> Plus d'informations en pièce jointe :

    • La prière de l'Église rédigée pour l'occasion et les missions de la pastorale des migrants du diocèse dans le « document sur la journée du 14 janvier »,
    • Et le message 2018 du Pape François.

    Le 14 janvier 2018, l'Église universelle célèbre la 104e Journée mondiale du migrant et du réfugié. Cette année, le Pape François a choisi pour thème quatre verbes pour guider notre réflexion et nos actions : accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les migrants et les réfugiés.

    Pour le Pape, « tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec Jésus-Christ, qui s'identifie à l'étranger de toute époque accueilli ou rejeté (cf. Mt 25, 35.43). Le Seigneur confie à l'amour maternel de l'Église tout être humain contraint à quitter sa propre patrie à la recherche d'un avenir meilleur. Cette sollicitude doit s'exprimer concrètement à chaque étape de l'expérience migratoire : depuis le départ jusqu'au voyage, depuis l'arrivée jusqu'au retour. C'est une grande responsabilité que l'Église entend partager avec tous les croyants ainsi qu'avec tous les hommes et femmes de bonne volonté, qui sont appelés à répondre aux nombreux défis posés par les migrations contemporaines, avec générosité, rapidité, sagesse et clairvoyance, chacun selon ses propres possibilités ». Pour plus de renseignements : www.migrations.catholique.fr.

    La Pastorale des migrants en quelques mots

    La Pastorale des Migrants, c'est à la fois un service national au sein de la Conférence des Évêques de France, des équipes diocésaines, des aumôneries nationales et locales, un pôle « Jeunes » et des publications : le courrier de la Pastorale, les cahiers de la Pastorale, une lettre d'information électronique.
    Elle a pour mission d'humaniser la rencontre avec l'étranger, d'être solidaire avec le frère en difficulté et d'encourager les Églises locales à accueillir les communautés chrétiennes d'origine étrangère.
    Dans le diocèse des Côtes d'Armor, la Pastorale des migrants s'organise autour d'Yves Piron, diacre, entouré d'une équipe composée de Sœur Gertrude Nwachukwu, Sophie Bahé et Catherine Piron.

    La journée du 14 janvier
    dans le diocèse de Saint-Brieuc

    A la demande de Mgr Denis Moutel, toutes les paroisses sont invitées à célébrer et à donner corps, chacune à sa mesure, à cette journée particulière. L'Église diocésaine est invitée à se rassembler autour d'un temps fort qui sera cette année organisé sur la paroisse de Lannion.
    La messe sera célébrée à 10h30 à l'église Saint Jean du Baly et suivie d'un verre de l'amitié. Un temps convivial ouvert à tous se déroulera ensuite à l'église Saint Yves (quartier de Ker Uhel) autour d'un repas partagé (merci à chacun d'apporter un plat salé ou sucré) puis d'une après‐midi festive pour s'ouvrir à la rencontre de son prochain, qu'il soit notre voisin ou qu'il vienne du bout de la terre.

    Contact

    Pour plus d'informations sur cette journée, contacter Yves Piron :


lundi 1er janvier 2018

  • Eglise en Côtes d'Armor - Janvier 2018

    Éditorial - [1]

    Calendrier de Mgr Denis Moutel

    Infos officielles

    • Groupe de curés
    • Bureau du Conseil presbytéral
    • Collège des consulteurs
    • Nominations au Chapitre cathédral :
      Pour le service de la prière officielle de l'Église diocésaine, Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, a élargi le Chapitre cathédral en nommant quatre nouveaux membres : M. l'abbé Hubert Forget, M. l'abbé Claude Madigand, M. l'abbé Francis Morcel et M. l'abbé Yves Poilvet.
      Ils seront officiellement accueillis par Mgr Denis Moutel le jeudi 11 janvier au cours de la célébration ordinaire du Chapitre. Ce dernier se rassemble chaque jeudi, à 9h30, en la chapelle Saint-Guillaume, à Saint-Brieuc, pour la célébration de l'office et l'Eucharistie.
      Cette célébration est ouverte à tous les fidèles.
    • Dans le souffle du synode
    • Visites pastorales dans les zones

    Événement

    • La Semaine de prière pour l'unité des chrétiens
    • Le Notre Père change

    Témoignage

    • RCF Côtes-d'Armor a 25 ans
    • Consacrés et engagés : Soeur Gozia, une Polonaise aux Châtelets

    Réenchanter l'école

    • Un témoin de Taizé devant les lycéens

    La vie dans le diocèse
    La vie dans les paroisses

    Dossier

    • Pauvretés urbaines, pauvretés rurales

    Zoom

    • Une Américaine à Saint-Brieuc
    • A la médiathèque : Des nouveautés pour la nouvelle année

    Les fêtes chrétiennes

    • Le Baptême du Seigneur

    Mémoire

    • La chaire de la Nativité à Plusquellec

    Infos, intentions,


    [1] en ligne à partir du 15 janvier


jeudi 28 décembre 2017

  • Offre d'emploi - Poste d'aumônerie à mi-temps pour l'hôpital de Paimpol

    La mission de l'aumônier catholique consiste au sein d'une équipe constituée d'un aumônier à mi-temps et d'un prêtre modérateur à vivre « le sacrement de la présence » auprès des personnes malades et de leurs familles.

    Le service des aumôneries catholiques des hôpitaux et cliniques recherche un personne disponible pour un poste d'aumônerie à mi-temps pour l'hôpital de Paimpol.

    Compétences & Qualités requises : ancrage ecclésial, sens de l'écoute et de la confidentialité, capacité à travailler en équipe, sens de l'organisation, compétences administratives (utilisation de Word, Excel, Internet), expériences humaines auprès des personnes fragiles.

    Accompagnement et formations assurés.

    Les candidatures sont à envoyer à la responsable d'aumônerie :
    Gratiane Louvet
    RDAH
    rdah chez diocese22.fr
    tel 02.96.68.13.42


vendredi 22 décembre 2017

  • « La Foi qui reste »

    Le journaliste et écrivain Jean-Claude Guillebaud donnait une conférence à l'abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer, le samedi 16 décembre, autour de son dernier livre paru en septembre, « La Foi qui reste » (L'iconoclaste).

    « L'aurore n'est pas seulement l'annonce du jour. Elle est une écoute, une espérance reconduite. Cet amour du matin est au cœur de ma foi », confiait Jean-Claude Guillebaud, le 16 décembre, lors d'une conférence qu'il donnait à l'abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer.
    Né en 1943, Jean-Claude Guillebaud explique comment il est revenu à la foi dès les années 1990. Il a côtoyé de grands penseurs comme Michel Serres, Edgar Morin et René Girard. Il a relu Bernanos, Maurice Zundel et Jean Bastaire dont il a retrouvé des accents dans « Laudato si' » Ceux-là, et d'autres, ont illuminé son chemin de foi. Pendant seize années, il a écrit six livres-enquêtes sur le désarroi contemporain. Mais en 2007, avec « Comment je suis redevenu chrétien », la foi lui est devenue de plus en plus joyeuse et puissante.

    Aujourd'hui, il enjoint de ne pas céder au pessimisme ambiant. « On constate que la Russie redevient chrétienne, les églises sont pleines, les jeunes fervents, l'effervescence culturelle est partout. Cette semaine, nous avons assisté aux obsèques chrétiennes de deux personnalités qui ont marqué des générations de français : Johnny Halliday et Jean d'Ormesson. En Ethiopie, se vit un incroyable retour au christianisme. »
    Et pourtant que voit-il en France ?
    Des églises ferment, l'organisation institutionnelle se fissure, écartelée entre foi et cléricalisme. Il constate d'un côté la médiocrité des « d'âmes habituées » et de l'autre une diabolisation du religieux avec les actes de terrorisme depuis janvier 2015 qui ont disqualifié l'Islam et le religieux dans son ensemble. La pédophilie dans l'église n'a pas arrangé les choses.
    Pourtant, Jean-Claude Guillebaud livre son « esperance joyeuse. » Car « dans la foi, c'est la vie qui gagne. » Il promeut une grande attention à la nature, surtout depuis « Laudato si' », et un nouveau rapport aux animaux avec les progrès de l'éthologie.
    Comment peut-il être si joyeux, lui qui fut longtemps reporter de guerre, témoin d'atrocités ? « Ceux qui ont des raisons de désespérer m'ont donné les plus belles leçons d'espérance. »
    Donatienne Bouchez


mercredi 20 décembre 2017

lundi 18 décembre 2017

  • Formation sur comment « Pratiquer la communication bienveillante »

    « Pratiquer la communication bienveillante pour améliorer sa qualité de relation et son service en Église », tel est l'enjeu de cette formation ouverte aux prêtres, diacres, religieux, laïcs en mission ecclésiale, et plus largement toute personne désireuse d'améliorer sa façon d'écouter et sa qualité de présence aux autres.

    « La Joie de l'Évangile » - N°171

    « Nous avons besoin de nous exercer à l'art de l'écoute qui est plus que le fait d'entendre » - Pape François

    LS n°19 - Formation relation humaine

    Les salariés et bénévoles appelés par l'Église enrichiront leurs compétences pour assurer un meilleur service des personnes qu'ils rencontrent. Chaque année le service diocésain proposera un module de formation en relations humaines : accueil, animation de groupe, délégation, gestion des conflits, communication…

    Informations pratiques

    • Intervenant(s) : Gaël Droumaguet, prêtre. Certains modules et ateliers de pratique sont co-animés par Viviane Davy.
    • Dates : Les samedi 7 et dimanche 8 avril 2018 de 9h30 à 16h30 à la Maison Saint-Yves.
      [COMPLET] Session de formation des jeudi 25 et vendredi 26 janvier 2018
    • Lieu : Les modules et ateliers pratique peuvent être organisés dans différents lieux, sous certaines conditions.
    • Coût : 25 euros (libre participation aux frais pour les ateliers pratiques). Chaque participant apporte son pique-nique.

    >>> Plus d'informations et bulletin d'inscription disponibles en pièces jointes <<<

    Contact

    Service de formation permanente
    81, rue Mathurin Méheut, 22042 Saint-Brieuc cedex 2
    Tél. : 02 96 68 13 40
    Mél : formationpermanente chez diocese22.fr


  • La prière

    La prière dans la Bible doit beaucoup aux femmes. Les paroles que des femmes ont adressées au Seigneur façonnent notre prière communautaire. Un aspect en particulier me frappe : les femmes expriment souvent quand elles prient une véritable connaissance de Dieu.

    Prenons quelques exemples. Dans la Genèse, Rachel la stérile enfante finalement un fils, Joseph. Elle profère alors devant le Seigneur deux paroles prophétiques : « Le Seigneur a enlevé ma honte » et puis « Qu'il m'ajoute un autre fils ». Par cette dernière formule, Rachel lance un thème qui traverse toute la Bible : quand Dieu donne la vie là où elle était impossible, alors il la donnera encore. Le Dieu qu'elle connaît et qu'elle loue est celui par qui la vie appelle la vie. Quand on prie dans l'Église pour que le Seigneur ajoute de nouveaux enfants à son peuple, on se situe dans la lignée de Rachel.

    Une autre femme chante un cantique d'exultation : c'est Anne au tout début des livres de Samuel. Dans cette prière, Anne manifeste la logique de Dieu que le monde cherche habituellement à inverser. Selon Anne, le Seigneur « retire de la poussière le pauvre et il relève l'humilié ».

    Au début de l'évangile de Luc, Marie reprend ces propos d'Anne dans son célèbre cantique du Magnificat. Elle chante le Dieu qui « renverse les puissants de leurs trônes et élève les humbles ». Elle annonce ainsi la logique du Royaume que son Fils Jésus exprimera dans sa prière, une prière des humbles qu'il nous a transmise : le Notre Père.


samedi 16 décembre 2017

vendredi 15 décembre 2017

  • Découvrez tous les pèlerinages 2018 proposés par le diocèse de Saint-Brieuc !

    D'autres pèlerinages sont organisés par les diocèses du grand ouest.
    Consulter la Direction des pèlerinages pour information.

    Programme complet des pèlerinages 2018 en pièce jointe de l'article.

    Edito de Mgr Denis Moutel

    Partir en pèlerinage : une décision forte !

    • Partir

    Partir en pèlerinage, c'est toujours se mettre en route. Cela demande une décision, un dépassement des habitudes et du « train-train » quotidien, une ouverture à l'imprévu. Ce déplacement, nous le vivons en réponse à un appel de Dieu : quitte ton pays, sors de ta maison, viens, suis-moi ! Les destinations peuvent être lointaines ou plus proches, peu importe … c'est toujours un enrichissement de notre foi et un élargissement de nos horizons, une ouverture aux autres.

    • Partir ensemble

    Pour choisir un pèlerinage il est préférable de ne pas être seul. Je pense que nous pouvons progresser dans nos manières d'inviter :
    • que chacun puisse en parler à une autre personne,
    • que, dans chaque paroisse, on se demande : « qui allons-nous envoyer ? » « quel groupe paroissial pouvons-nous former, notamment pour le grand pèlerinage de Lourdes ? »,
    • que l'on facilite le pèlerinage des catéchumènes ou des personnes adultes qui viennent de recevoir le baptême et les sacrements de l'initiation. Un pèlerinage, c'est un catéchuménat tout terrain ! Que l'on se préoccupe de l'aide financière qu'on pourra leur apporter.

    • Partir en mission

    Quand on a la chance de partir vers un lieu saint, c'est toujours avec la prière qui nous a été confiée, dans notre famille, dans notre paroisse, dans le diocèse. Nous sommes alors décentrés de notre seul projet pour penser à tous ceux qui nous ont dit : « tu penseras à moi ; tu prieras pour moi ». Et au retour, nous pouvons rapporter les mots de l'espérance, les images du monde, pour partager quelques unes de nos découvertes.
    Beaucoup d'entre vous connaissent bien le service diocésain des pèlerinages et la qualité des propositions qu'il nous fait. Alors, s'il vous plaît, soyez des ambassadeurs convaincus et convaincants auprès de ceux qui n'ont jamais envisagé une telle expérience. Le pèlerinage n'est pas un « à côté » de notre vie chrétienne mais un voyage au cœur de la foi.

    En France

    • Lisieux, les 24 et 25 février. Ouvert pour les 4es.
    • Taizé du 29 avril au 6 mai. Ouvert pour les lycéens, étudiants et jeunes professionnels (15 ans et +).
      Contact  : Pastorale des jeunes au 02 96 68 13 49
    • Journée diocésaine au Mont Saint Michel avec Mgr Denis Moutel, le 23 avril
      Cette journée diocésaine dans le diocèse de Coutances sera sur le thème : « Le pèlerinage : une démarche pour aujourd'hui ? »
    • Circuit des chapelles (nouveautés) le 11 juin
      A la découverte de quelques très belles chapelles : Sainte-Barbe du Faouët, Kergrist-Moelou et région. Animation : Serge Kerrien
    • Pèlerinage diocésain à Lourdes avec les personnes malades, du 4 au 10 septembre
      160e anniversaire des apparitions placé sous la présidence de Mgr Denis Moutel. Les pèlerins valides du diocèse s'inscrivent dans les paroisses ou près de leur délégué.
    • Saint-Jacques de Compostelle, du 12 au 22 septembre
      1re partie : Du Puy en Velay à St Jean Pied de Port. Chaque jour, marche à pied de 15 à 20 km, le trajet en car pour le reste. Haltes de prière, lieux de rencontre, accueils pour reposer l'âme et le corps ou simplement prendre un temps d'échange. Animation : Michel Blanchard

    A l'étranger

    • Arménie (nouveauté), du 29 mai au 6 juin
      Plongez au cœur de la spiritualité arménienne dans un pays qui a été le premier au monde a adopter la foi chrétienne. l'Arménie vous dévoilera ses trésors et ses secrets les plus mystiques. Dans des lieux chargés d'histoire, vous serez également enchantés par la beauté du paysage. Animation : P. Eric Le Forestier
    • Terre Sainte, du 4 au 12 juillet
      En lien avec la zone Pastorale de Tréguier. Ce pèlerinage sera un temps fort d'approfondissement biblique et de retour aux sources de l'Eglise en mettant nos pas dans ceux du Christ. Etre en bonne condition physique. Animation : P. Guillaume Caous
    • Turquie des familles, du 26 juillet au 8 août
      Un pèlerinage - vacances avec des familles sur les pas de Saint Paul et les Pères de l'Eglise. Belle expérience de Foi. Actuellement une vingtaine d'inscrits, n'hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés ! Animation : M. Benoît Charvet - P. Pierrick Jégonday
    • Turquie, du 21 au 30 septembre
      Sur les terres très civilisées d'Asie Mineure, nous suivrons les pas de l'infatigable Paul prêchant le Christ Sauveur aux communautés juives et aux païens. Ce qui constitue la Turquie actuelle voit naître les premières grandes communautés de disciples. Un pèlerinage qui, sans rien renier des réalités contemporaines du pays, nous conduira d'étape en étape dans la patrie de l'apôtre, au berceau du christianisme. Animation : P. Jean Le Rétif
    • Éphèse - Patmos (nouveauté), du 6 au 13 octobre
      Ce pèlerinage vous emmène à la suite de l'apôtre St Jean à qui l'on attribue non seulement le quatrième Évangile mais également trois lettres aux jeunes communautés chrétiennes et le livre de l'Apocalypse rédigé en exil sur l'ile de Patmos. Après une journée d'introduction à Éphèse, nous poursuivrons notre pèlerinage à Patmos…. prière, enseignements, méditation et visite des lieux pour entrer dans l'intimité des écrits de St Jean. Animation : P. Eric Le Forestier
    • Rome, du 9 au 16 octobre
      De Jérusalem à Damas, en passant par l'Asie Mineure, la Grèce et Chypre, saint Paul acheva sa course à Rome où il mourut martyr. Rencontre et découverte avec la première communauté chrétienne de Rome. Animation : P. Loïc Le Quellec
    • Mexique (nouveauté - en lien avec le diocèse de Vannes), du 3 au 15 novembre
      Ce pèlerinage sera l'occasion de découvrir l'histoire de Mexico et de sa région, des grandioses pyramides de Teotihuacan aux villages coloniaux en passant par les vestiges de l'ancienne Tenochtitlan, capitale des Aztèques. et sans oublier une halte au sanctuaire marial de Notre dame de Guadalupe, encore aujourd'hui le plus important lieu de culte d'Amérique. Le pape Pie X a d'ailleurs proclamé Notre- Dame de Guadalupe patronne de toute l'Amérique latine. Animation : P. Alberto Lequitte
    • Jordanie - Terre Sainte, du 5 au 15 novembre
      Marche sur les pas de Moïse et du Christ, en découvrant des sites merveilleux ! comme le désert du Wadi Rum, Petra, Nazareth, Tibériade, la Mer Morte, Jérusalem et Béthléem. Nous prendrons le temps de nous accueillir et d'aller au cœur de la foi. Une occasion unique d'approfondir la bible. Animation : P. Jean Le Rétif

    Projets 2019

    • Russie
    • Crète
    • Arcabas
    info document - voir en grand cette image

    Demande de renseignements

    Direction des pèlerinages
    Maison Saint Yves - 81 rue Mathurin Méheut
    CS 44224 - 22042 ST BRIEUC cedex

    Tél. : 02 96 68 13 50 (Lundi de 14h à 18h, du mardi au vendredi 9h-12h / 14h-18h
    Mail : adpelerinage chez diocese22.fr


jeudi 14 décembre 2017

  • Solidarité ComoëBreizh. Des jeunes au Burkina Faso

    Le 4 novembre, 11 jeunes et trois adultes les encadrant ont témoigné de leur séjour, cet été, à Banfora, au Burkina Faso, en lien avec les Sœurs Augustines de Gouarec et de Banfora.

    Photo du groupe breton - voir en grand cette image
    Photo du groupe breton

    En août 2017, durant trois semaines, un groupe de 11 jeunes et trois encadrants de l'association ComoëBreizh ont effectué un séjour à Banfora au Burkina Faso, en lien avec les Sœurs Augustines de Gouarec et de Banfora. L'association, née en 2004, avait déjà effectué cinq voyages humanitaires pour apporter de l'aide aux populations locales.
    Les jeunes ont fait du soutien scolaire et ils ont également aidé à la finition de placards pour la bibliothèque qui va se mettre en place à l'école Sainte Monique au village de Tangora.

    Dans leurs bagages, ils avaient apporté des livres, des jeux, des vêtements et des médicaments recueillis au cours des différentes collectes faites en amont. L'objectif était aussi dans les échanges, en témoignent les films où l'on pouvait voir les Burkinabés s'essayant aux danses bretonnes et les jeunes prenant part aux danses africaines.
    Le financement a été assuré par diverses activités : vente de gavottes et de gâteaux maison, vente d'artisanat, participation au loto inter-associatif, au marché de Noël, à la tombola 100 % Associations du Crédit mutuel, mise en place d'une cagnotte en ligne et des dons, ainsi que l'aide de la région et de la commune.

    Les jeunes sont revenus ravis. Voici quelques témoignages :
    « C'était une expérience extraordinaire. Ces personnes n'ont rien mais sont prêtes à tout nous donner. Les Sœurs de Maria Nellé ont été fantastiques dans leur accueil, dans leur partage de leur vie communautaire. »
    « C'est une autre culture et un autre mode de vie qui nous a frappés, et cela nous a permis d'ouvrir notre esprit. »
    « Ce séjour m'a fait réfléchir sur les moyens dont nous disposons par rapport aux africains, malgré tout ils sont souriants, une belle leçon de vie ! »
    « Je veux faire de l'humanitaire plus tard et je veux continuer de faire des projets comme celui-là. Dans la vie l'aventure est peut-être dangereuse mais la routine est mortelle. »
    « J'ai aussi pu découvrir leur courage. Le courage de faire des kilomètres pour venir à l'école ou même au dispensaire. Ce voyage m'a aussi fait beaucoup grandir sur la vision de la France. Cette société où l'on veut tout et tout de suite. »
    « Les messes ont été l'un de mes moments préférés, et si elles étaient aussi joyeuses ici, j'irais tous les dimanches. ».
    « Merci à vous tous. Même si j'ai repris mes études je n'oublie pas ce voyage et j'y repense beaucoup ! »
    « Chaque jour, il y avait près d'une centaine d'enfants qui venaient suivre les cours. Ils étaient si heureux de nous rejoindre, parfois après avoir travaillé tôt le matin pour le bien de la famille. Ils ont une joie intérieure que nous ne possédons sans doute pas. L'accueil des Burkinabés et leur joie de vivre me resteront pour bien longtemps et cela me fait dire que ce n'est pas en possédant toujours davantage que l'homme devient heureux. Pendant ce séjour, j'ai vu que la présence des sœurs, la présence de l'Église en général, faisaient beaucoup de bien. »

    Martine Le Bozec, Gaëtan Lormel

    Photo prise sur place - voir en grand cette image
    Photo prise sur place

mardi 12 décembre 2017

  • Du temps de l'Avent à Noël

    L'Avent est la période durant laquelle les fidèles se préparent intérieurement à célébrer Noël, événement inouï, et décisif pour l'humanité, puisque Dieu s'est fait homme parmi les hommes : de sa naissance à sa mort sur la Croix, il a partagé en tout la condition humaine, à l'exception du péché.

    Vidéo de KTO

    Voir en ligne : Pour aller plus loin

lundi 11 décembre 2017

  • Mgr Denis MOUTEL interviewé par KTO dans « La vie des diocèses »

    A la rencontre des forces vives de l'Église catholique en France et en Belgique. Chaque semaine, un évêque est reçu par Charles François Brejon pour remettre en perspective la vie et l'actualité de son diocèse. Comment l'Évangile est-il concrètement annoncé ? Quelles sont les priorités pastorales ? Reportages et interviews nourrissent un échange franc et direct.

    Diffusion le lundi 11 décembre à 21h45
    Rediffusion le mardi 12 décembre à 01h25 et 06h19

    Archives
    La Vie des diocèses

    info document - voir en grand cette image

  • Ne nous laisse pas entrer en tentation car tu es « Dieu avec nous »

    Ce premier dimanche de l'Avent, le 3 décembre, nous prions le Notre Père avec une nouvelle traduction de la sixième demande : « Ne nous laisse pas entrer en tentation. »
    Ce n'est pas le lieu ici d'entrer dans les nombreux échanges qui ont mobilisé exégètes et théologiens pendant cinquante ans. Nous retiendrons seulement que nous ne pouvons pas dire que notre tentation vient de Dieu. Dans notre combat contre la fascination du mal, Dieu est vraiment avec nous et pour nous.
    Jésus lui-même a été tenté au moment d'inaugurer son ministère, mais il combat la puissance du mal, avec la force de l'Esprit qui l'a conduit au désert.
    « Entrer en tentation » … c'est beaucoup plus que d'éprouver la tentation. Entrer, c'est franchir un seuil, c'est quand on commence à habiter une maison de désordre. Petit à petit, on fait mouvement vers le mal et la blessure. On s'installe dans la médiocrité, dans les petits arrangements avec la vérité, dans la rancune ou la vengeance.
    « Entrer en tentation », c'est quand on en rajoute, quand on verse de l'huile sur les feux de la division, quand on remet du carburant pour que le moteur de la discorde tourne à plein régime.
    « Entrer en tentation », c'est quand on se voile la face, quand on dit que « ce n'est rien » plongeant ainsi notre conscience dans une profonde anesthésie.
    Quand nous disons à Dieu « ne nous laisse pas entrer en tentation », nous l'appelons à nos côtés, nous lui demandons de venir : « Seigneur, c'est toi notre Père. Nous sommes l'argile, c'est toi qui nous façonnes : nous sommes l'ouvrage de ta main » (Isaïe 64,7)
    Dans le temps de l'Avent, nous attendons Dieu-avec-nous, l'Emmanuel. Le mystère de Noël, c'est cette étonnante proximité de Dieu. Comme les bergers à Bethléem, nous pouvons venir à lui, même dans la nuit de nos cœurs troublés.
    Ne craignez pas : « sa lumière est plus belle que le soleil… car le jour s'efface devant la nuit, mais contre la Sagesse, le mal ne peut rien » (Sagesse 7,29).
    N'ayez pas peur, puisque le Christ est ressuscité. Dans sa mort, il a tué la haine et sur lui la mort n'a plus aucun pouvoir.
    Oui, puisqu'il est « Dieu-avec-nous », nous osons dire :
    « Ne nous laisse pas entrer en tentation ».

    + Denis Moutel
    évêque de Saint-Brieuc et Tréguier


dimanche 10 décembre 2017

  • Prépare le chemin du Seigneur !

    En ce début de l'Avent, s'ouvre un chemin : un chemin intéireur pour renouveler ma route quotidienne. Le prophète Isaïe m'invite à être actif, à visiter les zones désertiques et arides de mon être et de mon existence pour y tracer un itinéraire plus paisible

    « Préparez à travers le désert, le chemin du Seigneur. Tracez dans les terres arides une route aplanie pour notre Dieu. Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées, les passages tortueux deviendront droits ! » Isaïe 40,3-4

    sentier dans le sillon du Talbert - Photo AD - JPEG - 1 Mo
    sentier dans le sillon du Talbert - Photo AD

    Seigneur, ce temps de l'Avent,
    Tu me le donnes
    Comme un chemin à préparer.
    Cette route est au cœur de mon cœur,
    Ce lieu où je suis entièrement connue
    De toi seul, Dieu, mon créateur.

    Viens me rejoindre dans mes terres arides,
    Et mes déserts,
    Ces moments où je me sens sèche,
    Alors que dans ma vie, c'est la nuit.
    Aide-moi à aplanir la route pour Toi,
    A combler les ravins de mes peurs
    De mes échecs et de mes ruptures.

    Donne-moi la simplicité d'un cœur d'enfant,
    Pour ramener à leur juste mesure
    Tout ce qui me semble montagne d'impossible.
    Que ton bon Esprit m'aide
    A rendre simple et droit
    Ce que la vie a rendu tortueux et difficile
    Dans mes relations avec les autres,
    Dans mon cœur et dans mon corps.
    Viens Seigneur Jésus

    Alberte

    Quelques chemins à tracer dans mes zones arides :
    Paroi abrupte - Massif de la Grande Chartreuse - Photo AD - voir en grand cette image
    Paroi abrupte - Massif de la Grande Chartreuse - Photo AD
    • Considère ce qui semble sec, aride, usé dans le quotidien de ta vie : Ton bureau ou ta salle que tu n'as pas renouvelé ou rangé depuis longtemps, telle réunion ou occupation dans laquelle tu n'as plus de goût, ta façon de te vêtir qui est toujours la même. Change de place à tes meubles, trie le superflu, mets une note de couleur dans tes vêtements,
    • Tu as une décision à prendre ou une démarche à faire : cela te semble une montagne. Fais-toi aider ou trouve des étapes pour y arriver.. Adopte la stratégie des petits pas : pour ce qui te semble une montagne à gravir, décide d'atteindre ton objectif par petites avancées : Allume une bougie toute une soirée ou fais fleurir une jacinthe pour fêter et marquer ce progrès.
    • Prends le temps de t'arrêter avec ton Seigneur ! Laisse-le s'approcher de toi. Présente -lui ce qui est tortueux, blessé, compliqué en toi. : « Seigneur, me voici . Viens faire fleurir les déserts de ma vie ! »

mardi 5 décembre 2017

  • [PHOTOS] Retour sur la réunion « synode » dans la zone pastorale de Saint-Brieuc

    200 personnes s'étaient réunies vendredi 1er décembre à la Maison Saint-Yves pour une messe présidée par Mgr Denis Moutel, avant de rejoindre l'amphithéâtre du lycée du Sacré-Cœur pour un temps de présentation et d'échanges des lois synodales pour la zone pastorale de Saint-Brieuc.

    Messe à la chapelle
    de la Maison Saint-Yves

    info document - voir en grand cette image


    Mgr Denis Moutel a appelé les paroissiens, et notamment les jeunes, à ne pas se laisser dominer par « des choses qui peuvent blesser, qui font mal à [soi] même ou aux autres. Jamais le mal ne vaincra la sagesse ! ».

    info document - voir en grand cette image

    Avant de conclure : « Dans nos rencontres, nos efforts, pour rechercher ce que le Seigneur nous demande de vivre jour après jour. Soyons plutôt frères et sœurs du Christ ressuscité à qui il apprend à regarder les bourgeons des figuiers. Le figuier, c'est toute la richesse des gens ; guetter ses bourgeons, c'est guetter ce qui est bon ».

    info document - voir en grand cette image

    Débat dans l'amphithéâtre
    du lycée du Sacré-Cœur

    info document - voir en grand cette image

    Père Loïc Le Quellec, curé de la paroisse de Saint-Brieuc, a ouvert la soirée : « Vous vous en souvenez, dans cette belle fête de Pentecôte, nous avons reçu les orientations synodales que nous essayons d'accueillir et de mettre en œuvre autant que nous le pouvons depuis le mois de septembre ».

    info document - voir en grand cette image

    Avant de poursuivre : « Cela nous permet de voir comment nous en vivons déjà, qu'il y a déjà des choses en route dans nos paroisses et dans nos communautés. Et puis, essayer de discerner quels points mettre en route, quelles urgences pastorales nous pouvons essayer de travailler ensemble ».

    info document - voir en grand cette image

    Documents en pièces jointes :

    • Présentation des axes synodaux à découvrir
    • Le carnet post-synode et le livret animateur à télécharger

lundi 4 décembre 2017

  • La Maison Charles de Foucauld (35) fête ses 10 ans !

    La Maison Charles de Foucauld a été fondée par Mgr Pierre d'Ornellas, archevêque de Rennes, en juin 2007 avec le soutien des évêques de la Province de Rennes.
    Le patronage du Bienheureux Charles de Foucauld met en évidence la vocation fortement spirituelle de la Maison envisagée comme un passage au « désert » propice à développer une relation avec le Christ pour remettre librement sa vocation dans les mains de l'Église.
    La Maison est implantée depuis septembre 2007 à Saint-Pern (35) dans la Maison-Mère des Petites Sœurs des Pauvres, dont la fondatrice Jeanne Jugan, canonisée en 2009 par le Pape Benoit XVI, a eu une vie entièrement tournée vers les personnes âgées pauvres.

    Une délégation du diocèse de Saint-Brieuc menée par Mgr Denis Moutel s'est rendue vendredi 1er décembre à une journée de célébration des 10 ans de la Maison Charles de Foucauld.

    Vidéo de présentation
    de l'établissement

    Intervention de Mgr Laurent Dognin
    évêque de Quimper et Léon

    info document - voir en grand cette image

    Tout au long de sa vie religieuse, Charles de Foucauld va mûrir des projets pastoraux. En janvier 1990, un cœur de missionnaire grandit en lui. Sa spiritualité nourrit encore aujourd'hui les chrétiens. Charles de Foucauld était fasciné que Dieu représente corporellement son Fils dans l'eucharistie et dans l'adoration du Saint-Sacrement. Charles de Foucauld nous appelle à ne pas nous décourager et à continuer à annoncer la Bonne Nouvelle. « L'ignorance et les conduites morales déviantes sont un obstacle à la transmission de l'Evangile », disait-t-il.
    Il ne faut pas avoir peur de l'autre qui est différent, celui qui est d'une autre religion. Nous sommes appelés à être des pasteurs pour tous et pas seulement auprès des chrétiens. Il s'agit de devenir le frère universel. Le temps donné à la prière n'est pas un temps volé à la mission. La présence du Christ aux côtés des personnes les plus éloignées passe par le témoignage. « Ce que vous ferez au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le ferez » (Mt. 25, 40). Ce verset était très important pour Charles de Foucauld.

    info document - voir en grand cette image

    Les objectifs de la formation
    de la Maison Charles de Foucauld

    • Poser des bases solides pour une vie spirituelle enracinée dans le Christ
    • Favoriser une meilleure connaissance de soi éclairée à la lumière de Dieu
    • Apprendre le silence et y prendre goût pour aimer la présence du Seigneur
    • Faire grandir une maturité humaine, une autonomie
    • Se déconnecter d'un monde hyperconnecté, savoir vivre en bonne intelligence avec les modes de communication actuels

    Il existe une grande diversité des candidats en âge, en formation, en milieu social et aux sensibilités ecclésiales. « Certains ont découvert à la Maison Charles de Foucauld le sacrement du pardon ou ce qu'était un accompagnateur spirituel ! », a souligné Père Olivier Roy, ancien Supérieur de l'établissement. « Les jeunes d'aujourd'hui vivent dans un lieu de réseau plus que d'amitié. A la Maison Charles de Foucauld, ils apprennent une vie de proximité ».

    info document - voir en grand cette image

    Extraits de l'homélie de
    Mgr Pierre d'Ornellas

    Cette Maison nous concerne tous, pas d'abord les prêtres. Ce n'est pas une maison ecclésiastique. Cette Maison nous concerne tous car elle est faite pour les disciples, dont leur nature même est de suivre Jésus.
    Devenez des disciples, cherchez de tout votre cœur à être des disciples ! Il n'y a pas d'autre maître que Jésus. Charles de Foucauld a compris qu'il n'y avait pas d'autre solution que de se mettre à l'écoute de Dieu.
    Nous sommes tous appelés à connaître le Père, à connaître toute la mission qui a été confiée au Maître. Jésus est le Messie promis par les prophètes ; le Messie attendu, espéré, désiré. Il choisit des hommes et des femmes qui, par leur baptême, deviennent ses disciples.

    info document - voir en grand cette image

  • Eglise en Côtes d'Armor - Décembre 2017

    Éditorial - [1]

    Calendrier de Mgr Denis Moutel

    Infos officielles

    Nouveau conseil presbytéral
    Constitué en novembre, pour un mandat de cinq ans, le nouveau conseil presbytéral est composé de dix membres élus et quatre suppléants. Il accueille également un prêtre Fidei Donum …

    Équipe épiscopale
    Mgr Denis Moutel a confié aux membres de l'équipe épiscopale les domaines de vigilance suivants …

    - Dans le souffle du synode

    Evénement

    La Maison Saint-Yves fête Noël

    Témoignage

    La chanteuse dinannaise Yasmina di Meo

    Zoom

    • Pourquoi léguer à l'Église ?
    • Consacrés et engagés
    • Sœur Solange Matcha

    Réenchanter l'école

    • Les élèves solidaires des plus démunis

    La vie dans le diocèse
    La vie dans les paroisses

    Dossier

    • Quand Dieu se fait tout petit enfant

    Zoom

    • Lexique des termes des édifices religieux
    • Les fêtes chrétiennes : La Saint-Nicolas

    Mémoire

    Une crèche en papier à Saint-Michel-en-Grève

    Infos, intentions,


    [1] en ligne à partir du 11 décembre


  • La Providence

    La providence ! Voilà un grand mot qui peut faire peur ou laisser sceptique. Y a-t-il un Dieu bienveillant qui dirige nos vies et les amène à bonne fin ?

    Le mot providence est d'abord un terme très concret ; il désigne le fait de prendre la mesure d'une situation, de l'évaluer et de voir déjà vers où elle peut conduire. Et ainsi on peut s'organiser d'avance et ne pas se laisser totalement surprendre.

    Providence est en fait le même mot que prudence, seule la prononciation change un peu. La prudence est l'attitude qui consiste à s'ancrer dans la réalité pour pouvoir agir en tenant compte de ce qui arrive vraiment. En ce sens, oui, Dieu est provident ou prudent, c'est-à-dire qu'il agit sans cesse en prenant acte des faits, des personnes, des limites pour faire aboutir les projets de vie qu'il a en tête pour nous.

    Un bel exemple de lecture providentielle de sa propre histoire nous est donné par Joseph dans la Genèse. Les frères de Joseph l'ont vendu comme esclave en Égypte et ont fait croire qu'il était mort. Mais Joseph n'est pas mort. Il continue son chemin et l'on dit bien que Dieu est présent avec lui, aussi bas qu'il soit tombé. Esclave, puis détenu dans une prison, Joseph deviendra ministre de Pharaon. 20 ans plus tard, il retrouve ses frères. Se faisant reconnaître à eux, il leur répète : « Ce n'est pas vous qui m'avez envoyé ici, c'est le Seigneur qui m'a envoyé au devant de vous pour vous faire vivre, vous et un peuple nombreux ».

    Le Seigneur, qui a toujours été intimement présent à la vie de Joseph, permet de raconter autrement l'histoire de Joseph : il n'a pas été soumis à la violence de ses frères, mais a suivi pas à pas le chemin prudent que Dieu traçait pour en sauver beaucoup.


dimanche 3 décembre 2017

  • Brusvily

    La paroisse de Brusvily (ND des Granitiers) regroupe les villes de Brusvily, Trélivan, Bobital, Le Hinglé, St. Carné, Trévron, Trébédan, Languédias.

    Cette Paroisse fait partie du regroupement en Communauté pastorale de Dinan, comme indiqué sur le site, des 6 paroisses :
    Voir le site
    Cette appellation est due au fait que la même équipe de prêtres anime les villes et les paroisses de Dinan, Brusvily, Evran, Pleudihen, Saint-Samson, Plélan-le-Petit.

    Presbytère

    15 rue du Presbytère
    22100 Brusvily
    tel 02 96 84 51 03
    paroisse.brusvily@22.cef.fr

    Relais paroissiaux

    Relais de la paroisse de Brusvily
    RelaisÉgliseTéléphone
    Bobital
    Eglise Saint-Samson, Bobital - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Samson, Bobital
    (c) Jef philippe
     
    Brusvily
    Eglise Saint-Malo, Brusvily - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Malo, Brusvily
    (c) J. Philippe
    tel 02 96 84 51 03
    Languédias
    Eglise Saint-Armel, Languédias - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Armel, Languédias
    (c) Jef philippe
     
    Le Hinglé
    Eglise Saint-Barthélémy, Le Hinglé - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Barthélémy, Le Hinglé
    (c) Jef philippe
     
    St-Carné
    Eglise Saint-Pierre, Saint-Carné - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Pierre, Saint-Carné
    (c) Jef Philippe
     
    Trébédan
    Eglise Saint-Germain, Trébédan - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Germain, Trébédan
    (c) J. Philippe
     
    Trélivan
    Eglise Saint-Magloire, Trélivan - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Magloire, Trélivan
    (c) Jef Philippe
     
    Trévron
    Eglise Saint-Laurent, Trévron - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Laurent, Trévron
    (c) Jef Philippe
     

    Prêtre au service de la Paroisse

    P. Didier Legonou, administrateur
    tel 02 96 84 51 03

    Voir la liste des prêtres

    Coordinateur

    M. Thierry Allain
    tel 02 96 83 62 88

    2Communauté religieuse2

    Filles de la Divine Providence
    2, impasse des Aubépines
    22100 Bobital
    tel 02 96 83 58 54


  • Pleudihen

    Paroisse de Pleudihen

    La paroisse de Pleudihen regroupe les villes les villes de Pleudihen-sur-Rance, La Vicomté-Rance, St-Helen.

    Cette Paroisse fait partie du regroupement en Communauté pastorale de Dinan, comme indiqué sur le site, des 6 paroisses :
    Voir le site
    Cette appellation est due au fait que la même équipe de prêtres anime les villes et les paroisses de Dinan, Brusvily, Evran, Pleudihen, Saint-Samson, Plélan-le-Petit.

    Presbytère
    8 place de l'église
    22690 Pleudihen
    Téléphone : 02 96 83 20 01
    Fax : 02 96 83 35 22 
    courriel presbytere chez pleudihen-sur-rance.org

    Relais paroissiaux

    Relais de la paroisse de Pleudihen
    RelaisÉgliseTéléphone
    La Vicomté-sur-Rance
    église Sainte-Anne, La-Vicomté-sur-Rance - voir en grand cette image
    église Sainte-Anne, La-Vicomté-sur-Rance
    (c) Jef Philippe
    Pleudihen
    Eglise Notre-Dame, Pleudihen-sur-Rance - voir en grand cette image
    Eglise Notre-Dame, Pleudihen-sur-Rance
    (c) J. Philippe
    tel 02 96 83 20 01
    St Hélen
    église Saint-Hélen, Saint-Hélen - voir en grand cette image
    église Saint-Hélen, Saint-Hélen
    (c) Jef Philippe
     

    Prêtres au service de la paroisse

    P. Jean MABUNDI, curé de Pleudihen
    tel 02 96 39 06 67

    P. Guillaume de MONTGOLFIER
    tel 02 96 39 06 67

    Enseignement catholique

    École Notre-Dame
    Pleudihen
    tel 02 96 83 35 43

    École St-Yves
    Saint-Hélen
    tel 02 96 88 29 60


  • Evran

    La paroisse d'Evran regroupe les villes d'Evran, Les Champs-Géraux, Calorgen, St-Judoce, St-André des Eaux, St-Juvat, Le Quiou, Tréfumel, et Plouasne.

    Cette Paroisse fait partie du regroupement en Communauté pastorale comme indiqué sur le site pour les 6 paroisses.
    Voir le site
    Cette appellation est due au fait que la même équipe de prêtres anime les villes et les paroisses de Dinan, Brusvily, Evran, Pleudihen, Saint-Samson, Plélan-le-Petit.

    Presbytère

    14 rue des Cordiers
    22620 Evran
    tel 02 96 27 40 32

    Relais paroissiaux

    Relais de la paroisse d'Evran
    RelaisEgliseTéléphone
    Calorguen
    Eglise Saint-Hubert, Calorguen - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Hubert, Calorguen
    (c) Jef Philippe
     
    Evran
    Eglise St-Pierre, Evran - voir en grand cette image
    Eglise St-Pierre, Evran
    (c) Bruno Blanchouin
    tel 02 96 27 40 32
    Le Quiou
    Eglise Notre-Dame, Le Quiou - voir en grand cette image
    Eglise Notre-Dame, Le Quiou
    (c) Jef Philippe
     
    Les Champs-Géraux
    Eglise Notre-Dame, Les Champs-Géraux - voir en grand cette image
    Eglise Notre-Dame, Les Champs-Géraux
    (c) J. Philippe
     
    Plouasne
    Eglise St-Jacques & St-Philippe, Plouasne - voir en grand cette image
    Eglise St-Jacques & St-Philippe, Plouasne
    (c) J. Philippe
     
    St-André-des-Eaux
    Eglise St-André, St-André des Eaux - voir en grand cette image
    Eglise St-André, St-André des Eaux
    (c) Bruno Blanchouin
     
    St-Judoce
    Eglise Saint-Judoce, Saint-Judoce - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Judoce, Saint-Judoce
     
    St-Juvat
    Eglise St-Juvat, à St-Juvat - voir en grand cette image
    Eglise St-Juvat, à St-Juvat
    (c) Bruno Blanchouin
     
    Tréfumel
    Eglise Ste-Agnès, Tréfumel - voir en grand cette image
    Eglise Ste-Agnès, Tréfumel
    (c) Bruno Blanchouin
     

    Anciennes églises et chapelles

    Ancienne église St-André, St-André-des-Eaux - voir en grand cette image
    Ancienne église St-André, St-André-des-Eaux
    (c) Bruno Blanchouin
    Chapelle Ste-Agnès, Tréfumel - voir en grand cette image
    Chapelle Ste-Agnès, Tréfumel
    (c) Bruno Blanchouin

    Coordinateur

    Au service de la paroisse : Mme De Cambourg Anne-Marie et Mme CARRE Marie-Claude

    Prêtre au service de la paroisse

    [P. Jean MABUNDI], Curé d'Evran
    tel 02 96 39 06 67
    Voir la liste des prêtres

    Enseignement catholique

    Ecole st-Joseph
    Plouasne
    tel 02 96 86 46 54

    Ecole Ste-Anne
    Evran
    tel 02 96 27 47 51

    Collège catholique
    Evran
    tel 02 96 27 47 21
    Directrice : Mme Marie-Thérèse Puissant

    Photos de Bruno Blanchouin et de Jef Philippe.


  • Saint-Samson

    Paroisse de Saint-Samson

    La paroisse de Saint-Samson regroupe les villes de Saint -Samson, Plouer, Trélat, et Taden.

    Cette Paroisse fait partie du regroupement en Communauté pastorale de Dinan, comme indiqué sur le site, des 6 paroisses :
    Voir le site
    Cette appellation est due au fait que la même équipe de prêtres anime les villes et les paroisses de Dinan, Brusvily, Evran, Pleudihen, Saint-Samson, Plélan-le-Petit.

    Presbytère

    24 rue de la Mairie
    22100 St-Samson
    mobile 06 85 64 52 95
    paroisse.st-samson@22.cef.fr

    Relais paroissiaux

    Relais de la paroisse de Saint-Samson
    RelaisÉgliseTéléphone
    Plouer-sur-Rance
    église St-Pierre et St-Paul, Plouer-sur-Rance - voir en grand cette image
    église St-Pierre et St-Paul, Plouer-sur-Rance
    (c) Jef Philippe
     
    St-Samson
    Eglise Saint-Pierre, Saint-Samson - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Pierre, Saint-Samson
    (c) Jef Philippe
    mobile 06.85.64.52.95
    Taden
    Eglise St-Pierre, Taden - voir en grand cette image
    Eglise St-Pierre, Taden
    (c) Benoît Blanchouin
     
    Trélat
    Eglise Saint-Fiacre, Trélat - voir en grand cette image
    Eglise Saint-Fiacre, Trélat
    (c) J. Philippe
     

    Prêtres au service des paroisses

    P. Jean MABUNDI, curé de Saint-Samson
    tel 02 96 39 06 67

    Voir la liste des prêtres

    Diacre permanent

    Christian Carlo
    tel 02 96 86 86 60

    Enseignement catholique

    École St-Joseph
    Plouer-sur-Rance
    tel 02 96 86 81 05

    Collège St-Stanislas
    Plouer-sur-Rance
    tel 02 96 85 95 22
    Directeur : M. Pascal Cojean


vendredi 1er décembre 2017

  • Dinan

    La paroisse de Dinan regroupe les villes de Dinan, Léhon, Aucaleuc, Quévert, Lanvallay, St-Solen et Tressaint.

    Le Père. Jean MABUNDI est nommé Curé, par notre Evêque Mgr Denis MOUTEL.
    Il est le responsable de cette Communauté pastorale de Dinan.

    Cette Paroisse fait partie du regroupement en Communauté pastorale de Dinan, comme indiqué sur le site, des 6 paroisses :
    Voir le site
    Cette appellation est due au fait que la même équipe de prêtres anime les villes et les paroisses de Dinan, Brusvily, Evran, Pleudihen, Saint-Samson, Plélan-le-Petit.

    Presbytère Dinan site
    Presbytère Dinan site

    Presbytère à DINAN
    12 rue de la Boulangerie
    22100 Dinan
    tel 02 96 39 06 67
    fax 02 96 85 00 75
    paroisse.dinan@22.cef.fr

    Prêtres au service des paroisses

    • P. Jean MABUNDI : curé

    Voir la Liste des prêtres

    Autres Prêtres :

    • P. Guy MARCHAND : en retraite à Saint-Carné
      tel 06 17 87 02 08
    • P. Bruno DE BELLOYE : en résidence au Foyer de Charité de Tressaint, et aumônier des scouts et guides d'Europe.
      tel 06 85 95 37 31

    Diacres permanents

    • M. Jean-Luc Drapeau
      tel 02 96 39 90 43
    • M. Gildas de Maurin
      tel 02 96 00 15 44
    • M. Stéphane MELOT

    Coordinateur ou délégué pastoral

    • Aaron MEGRET
      tel 06 83 20 40 04

    Les églises

    Lieux de culte de la paroisse de Dinan
    RelaisEglises
    DINAN
    Eglise Saint-Malo
    Eglise Saint-Malo
    Basilique St-Sauveur
    Basilique St-Sauveur
    LEHON
    abbaye Saint-Magloire
    abbaye Saint-Magloire
    Eglise saint joseph
    Eglise saint joseph
    LANVALLAY
    Eglise St Méen
    Eglise St Méen
    QUEVERT
    Eglise St-Laurent
    Eglise St-Laurent
    AUCALEUC
    Eglise St Symphorien
    Eglise St Symphorien
    SAINT-SOLEN
    Eglise Saint-Solen
    Eglise Saint-Solen
    TRESSAINT
    Eglise St-Jacques et St-Philippe
    Eglise St-Jacques et St-Philippe

    Communauté religieuses

    • Sœurs Hospitalières du Sacré-Cœur de Jésus
      Léhon
      tel 02 96 87 18 00
    • Petites Sœurs des Pauvres
      Dinan - 56 Rue de Brest
      tel 02 96 39 85 44
    • Filles de la Divine Providence
      Léhon - 20 Rue de Léhon
      tel 02 96 39 12 42
    • Filles de Sainte-Marie de la Présentation
      Léhon - 1 Rue de la Salmonais
      tel 02 96 39 49 97

    Association de fidèles

    • Foyer de Charité de Tressaint
      La Grand'Cour
      BP 54145
      Tressaint
      22104 Dinan Cedex
      P. Clément Ridard
      tel 02 96 85 86 00
      fax 02 96 85 03 56
      web http://www.tressaint.com/
    • Maison de l'Alliance du Verbe de Vie
      1, Rue de l'Amirauté
      Dinan
      Mlle Nelly Juhel
      tel 02 96 39 99 45

    Enseignement catholique

    • Pour le primaire
      • École maternelle Le Clos Joli, à Dinan
        tel 02 96 39 11 88
      • École du Sacré-Cœur, à Dinan
        tel 02 96 39 22 89
      • École Sainte-Croix, à Dinan
        tel 02 96 39 07 35
      • École Du Guesclin, à Léhon
        tel 02 96 39 06 73
    • Pour le secondaire, Directeur : M. Philippe Gerbel
      • Lycée d'Enseignement Professionnel Privé Dominique Savio (LEPPA), à Dinan
        tel 02 96 39 78 54
      • Collège-lycée Les Cordeliers, à Dinan
        tel 02 96 85 89 00
      • Collège-lycée Notre-Dame de la Victoire, à Dinan
        tel 02 96 85 89 20
    • Pour le supérieur : Pôle BTS, Directeur : M. Philippe Gerbel
      • BTS Communication et BTS Négociation relation client
        Etablissement Notre-Dame de la Victoire
        tel 02 96 85 89 20

    Aumôneries

    • Enseignement public, à Dinan
      tel 02 96 39 90 74
      Responsables : Christelle Boissonet
      Prêtre modérateur : P. Didier LOGONOU
    • CHS St-Jean de Dieu, à Léhon
      tel 02 96 87 18 00
      Responsable : Sr Maria Estrella tel 02 96 87 18 66
      Prêtre modérateur : P. Marcel GARNIER
    • CH René Pléven, à Dinan
      tel 02 96 85 72 85
      Madame Pascale Pinat
      tel 02 96 39 43 37

    Mouvements d'Adultes

    • Action catholique ouvrière (ACO)
      tel 02 96 39 21 54
    • Equipes Notre-Dame
      André et Anne-Marie Aupiais
      tel 02 96 39 32 80
    • Fraternité Franciscaine
      Mme Madeleine Rouxin
      tel 02 96 97 55
    • Coopérateurs salésiens de Don Bosco
      Mme Anne-Marie Becherel
      tel 02 96 83 31 88
    • Mouvement de chrétiens retraités
      Mme Annie BERTHOU
      tel 02 96 41 68 56
    Voir en ligne : Paroisse de Dinan

    Photos effectuées par P. BODOLEC


jeudi 30 novembre 2017

  • Offre d'emploi - Poste d'aumônerie à mi-temps pour l'hôpital privé de Plérin

    La mission de l'aumônier catholique consiste au sein d'une équipe constituée d'un aumônier à mi-temps et d'un prêtre modérateur à vivre « le sacrement de la présence » auprès des personnes malades et de leurs familles.

    Le service des aumôneries catholiques des hôpitaux et cliniques recherche un personne disponible pour un poste d'aumônerie à mi-temps pour l'hôpital privé des Côtes d'Armor à Plérin. Ce poste est à pourvoir en mars 2018.

    Compétences & qualités requises : expériences humaines auprès des personnes fragiles, ancrage ecclésial, sens de l'écoute et de la confidentialité, capacité à travailler en équipe, sens de l'organisation, compétences administratives (utilisation de Word, Excel, Internet),

    Accompagnement et formations assurés.

    Les candidatures sont à envoyer à la responsable diocésaine des aumôneries d'hôpitaux :

    Gratiane Louvet
    RDAH
    rdah chez diocese22.fr
    tel 02.96.68.13.42


mercredi 29 novembre 2017

  • [VIDEOS] Retour sur la réunion « synode » dans la zone pastorale de Lamballe

    Mardi 28 novembre 2017, 150 personnes étaient réunies à Planguenoual pour écouter le travail de mise en commun des paroisses de la zone pastorale de Lamballe, suite à la lecture des Actes du synode qui s'est clôturée le 4 juin dernier. Le Père Pierrick Jégonday, curée responsable de la zone pastorale de Lamballe ; et Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, étaient présents pour assister aux échanges.

    Homélie de Mgr Denis Moutel

    Pour l'ensemble des paroisse qui s'est exprimée durant la soirée, le premier constat rassurant était que les équipes "ne partaient pas de zéro". La paroisse de Lamballe, notamment, a souligné que "la pastorale des jeunes et la liturgie étaient déjà deux domaines très riches". Il a été rajouté en forme de clin d'œil que "le travail en équipes synodales étaient, pour ceux qui regardent le Tour de France, une étape de plat. Aujourd'hui, nous entamons une étape de montage à travers l'application de mesures concrètes".

    Dans les différentes prises de parole, des lois synodales sont revenues régulièrement. Par exemple :

    • Loi synodale 2 - Témoigner auprès des jeunes
      Des rencontres « mon projet de vie » seront organisées au sein des lycées de l'enseignement catholique et des aumôneries de l'enseignement public dans le cadre de la démarche d'orientation en 1re ou Terminale. Une équipe de prêtres, religieux et laïcs interviendra dans les classes ou les aumôneries pour donner son témoignage sur tous les choix possibles pour construire et réussir sa vie.
    • Loi synodale 3 - Accompagner les personnes qui assurent l'accueil
      Une formation pour les personnes qui ont une mission d'accueil dans les maisons paroissiales sera organisée tous les trois ans au niveau diocésain. Cette formation portera sur les attitudes, l'écoute, la manière d'entrer en dialogue… Une formation pratique sur les informations à transmettre sera assurée par la paroisse. Un outil de liaison sera mis en place entre les différentes personnes qui assurent l'accueil ; une rencontre sera organisée trois fois par an pour améliorer les conditions de ce service si important.
    • Loi synodale 16 - Les jeunes dans la liturgie
      Des moyens seront recherchés pour écouter les jeunes et encourager leur participation à l'Eucharistie : connaissance de la liturgie, discernement des charismes (lecture, musique, chant, service de l'autel, service des plus jeunes, accueil etc.) Les équipes liturgiques veilleront à intégrer régulièrement des jeunes dans le service liturgique : préparation, lecture, chants, musique.
    • Loi synodale 21 - Créer du lien
      Deux ou trois membres de l'EAP seront chargés de porter le souci d'une véritable communauté de proximité, fraternelle et chaleureuse. Les EAP organiseront, de temps à autre, un moment de convivialité par exemple un pot après la messe. Elles repèreront les personnes nouvelles fréquentant nos assemblées dominicales ou celles qui paraissent isolées dans l'assemblée. Elles prendront contact, inviteront à un temps de rencontre et présenteront la vie de la paroisse. Un trombinoscope des divers responsables pourra être remis pour faciliter l'intégration.
    • Loi synodale 33 - Associer, impliquer et aider les familles dans la transmission de la foi
      Un parcours familial sera proposé, dans chaque zone pastorale, pour donner aux parents et aux grands-parents le goût et les moyens de transmettre la foi à leurs enfants. Ce parcours pourra comporter des séances de catéchisme, des témoignages de parents, grands-parents, parrains, marraines, une initiation à la prière en famille, des partages d'expérience.

    Soirée-débat

    l


  • L'Avent et Noël à la Maison Saint-Yves

    Plus de 300 personnes, enfants et adultes sont venus à la Maison Saint-Yves, le mercredi 20 décembre pour découvrir "le mystère de Noël.

    Tout l'après-midi, chacun a pu admirer l'exposition de crèches du monde, participer aux différents ateliers proposés : kamishibaï à la médiathèque, bricolages de Noël. Le temps des contes de Noël a émerveillé petits et grands et le goûter offert à tous a été très apprécié.

    Un bon moment vécu en famille ou entre amis pour nous préparer à la venue de l'Enfant Jésus !

    Vous pouvez retrouver l'ambiance de ce bel après-midi ci-dessous :

    Des animations se poursuivent pendant
    cette période de Noël

    Exposition de crèches du monde

    Du 4 décembre 2017 au 13 janvier 2018

    Salle d'exposition de la Maison Saint-Yves
    ouvert du lundi au vendredi de 10h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00,
    le samedi de 10h à 12h.

    Visites guidées de la Maison Saint-Yves

    4 après-midi proposées pour venir découvrir la Maison Saint-Yves entre amis ou en famille

    A 15h
    Ouvert à tous - Sans réservation - Gratuit

    • Mercredi 27 décembre 2017
    • Vendredi 29 décembre 2017
    • Mercredi 3 janvier 2018
    • Vendredi 5 janvier 2018

    Reportage KTO « A la Source »
    12e minute

    Affiche visites Noël MSY - PDF - 4.4 Mo
    Affiche visites Noël MSY
    Affiche apm Noel MSY - PDF - 5 Mo
    Affiche apm Noel MSY
    Affiche expo crèches du monde MSY - PDF - 1.5 Mo
    Affiche expo crèches du monde MSY

mardi 28 novembre 2017

  • Le « Saint-Brieuc Magnificat » de Kira Rugen

    La compositrice américaine Kira Rugen était à Saint-Brieuc du 24 au 27 novembre. Elle dirigeait les Petits chanteurs de Saint-Brieuc qui chantaient le « Saint-Brieuc Magnificat » qu'elle a composé pour eux. Cette œuvre en trois mouvements était donnée dimanche, à l'église Saint-Michel, pour la Sainte-Cécile. Il sera à nouveau chanté le 22 décembre à 17h30 à la chapelle du collège-lycée Saint-Charles, à Saint-Brieuc. Explications avec cette jeune musicienne de talent.

    Kira Rugen
    Kira Rugen

    Les Petits chanteurs de Saint-Brieuc ont chanté pour la première fois, dimanche, votre « Saint-Brieuc Magnificat ». Comment l'avez-vous reçu ?
    Cela m'a beaucoup touchée d'écouter ces enfants exprimer avec leur timbre propre ma composition. Leur expression était si émouvante ! Je pouvais sentir leur cœur, leur joie. Je dois reconnaître aussi que le « O salutaris Hostia » (de Richard Quesnel) qu'ils ont chanté juste avant m'a émue aux larmes.
    Je reconnais que ma composition est différente de ce qu'ils ont l'habitude de chanter, mais ils ont réussi brillamment ! Surtout le deuxième mouvement, avec les percussions, le violon et le piano. J'en ai vu certains danser… C'était incroyable de les voir bouger alors que ce n'est pas si courant lors d'un concert dans une église. Goulven Airault m'a dit que cette seconde partie était la préférée des enfants et c'est aussi celle que je préfère !

    Ce Magnificat est en latin, mais est-ce que des petits bretons le chantent comme le feraient des petits américains ?
    Je pense que la façon dont ils l'ont chanté est différente de celle dont des enfants américains le chanteraient. La façon dont ils produisent le son est très colorée par le français, mais je ne changerais cela pour rien au monde : c'était magnifique !

    Que voudriez-vous dire aux petits chanteurs ?
    Beaucoup d'entre eux sont venus me voir à la fin du concert et m'ont embrassée, ont demandé d'être pris en photo avec moi. Un grand merci ! Peut-être qu'un jour nous nous reverrons : peut-être que mon chœur viendra en Bretagne pour une tournée, et peut-être que les Petits chanteurs viendront en Arizona !!

    Kira Rugen est compositrice, enseignante, chef de chœur et chanteuse à Phoenix en Arizona. Docteur en musicologie et direction chorale, elle dirige les activités chorales et le théâtre musical à l'Université chrétienne d'Arizona. Par le passé, elle a enseigné l'histoire de la musique et la direction à l'Université du Grand Canyon de Phoenix. Elle a dirigé plusieurs chœurs aux États-Unis.

    Retrouvez un article sur Kira Rugen dans la revue diocésaine Église en Côtes d'Armor de janvier 2018.


  • L'Escale familles a été inaugurée en présence de Véronique Fayet

    Ouverte depuis le 19 septembre, l'Escale familles a été inaugurée le 28 novembre, dans les locaux de la Maison Saint-Yves, en présence de Véronique Fayet, présidente nationale du Secours catholique, de Mgr Denis Moutel, de représentants de l'Etat et d'élus locaux.

    Véronique Fayet, présidente natonale du Secours catholique - voir en grand cette image
    Véronique Fayet, présidente natonale du Secours catholique

    « Depuis l'ouverture, il y n'y a pas eu une seule journée sans famille accueillie », déclare Annette Paous, permanente du Secours catholique à Saint-Brieuc et chargée du lancement de l'Escale familles, un appartement dévolu à l'accueil de jour des familles en difficulté. Ce local est implanté sur l'aile Nord de la Maison Saint-Yves, la nouvelle maison diocésaine. L'Escale familles a été inaugurée le 28 novembre en présence de Mgr Denis Moutel, des présidents national et local du Secours catholique, des bénévoles, du député Bruno Joncour et d'autres élus. Ainsi, du mardi au dimanche, des familles entières, souvent migrantes, des mères seules avec enfants, des femmes enceintes, des enfants en vacances scolaires… passent-ils ici la journée ou la demi-journée, juste sous les bureaux et appartements de l'évêque. Un heureux symbole, pour Véronique Fayet, présidente nationale du Secours catholique, pour qui cette Escale familles est « un projet en Eglise, ouvert au monde, en famille, avec des familles. »

    Faire tomber les préjugés sur les familles

    Selon le rapport statistique annuel du Secours catholique, parmi les 1 438 0000 personnes accueillies en 2016, 19% vivaient cette année-là sans aucune ressource et plus de la moitié étaient des familles avec des enfants. Leur niveau de vie médian était de 548 €, soit presque deux fois moins que le seuil de pauvreté établi à 1015 €. « Contrairement aux idées reçues, les familles avec enfants sont plus pauvres que les autres pauvres », fait remarquer Véronique Fayet avant d'ajouter : « Une maison comme l'Escale familles est bien un lieu où les préjugés peuvent tomber. » Elle a également insisté sur l'importance que s'y vive « une entraide solidaire » entre les 35 bénévoles et les 23 familles accueillies depuis l'ouverture. « Dans une relation d'entraide, nous sommes sur le même pied d'égalité. Ici, on ne voit plus cette différence entre personnes accueillies et bénévoles. Chacun reçoit et chacun donne : nous sommes au cœur du projet national du Secours catholique. »

    Partenariat

    L'Escale famille est gérée conjointement par le Secours catholique - le porteur du projet - et Adalea - prestataire pour les permanences de professionnels -. Cette association briochine accueille les personnes sans domicile et loge, via le dispositif hybritel, celles qui sollicitent le 115. C'est donc principalement Adalea qui oriente les familles vers l'Escale famille en journée. Tout simplement pour y vivre leur vie de famille : cuisiner et manger, faire la lessive, se doucher, se détendre et jouer. L'idée a germé dès 2013. Une genèse rappelée par Daniel Le Bourhis, président du Secours catholique pour les Côtes-d'Armor, insistant sur le fait que ce projet a été voulu par Mgr Denis Moutel et l'abbé Gérard Nicole - « une des chevilles ouvrières de la Maison Saint-Yves. » « Leur intuition s'est transformée en une belle réalité. »

    Annette Paous (à droite) avec des bénévoles de l'Escale Familles - voir en grand cette image
    Annette Paous (à droite) avec des bénévoles de l'Escale Familles

samedi 25 novembre 2017

  • La Maison Saint-Yves sur France 3

    Dans le cadre de l'émission Midi en France diffusée du lundi au vendredi à 11h15 sur France 3, Saint-Brieuc et les environs seront à l'honneur du 27 novembre au 1er décembre 2017.
    Un des nombreux reportages a été fait sur la Maison Saint-Yves et sa chapelle.

    L'émission Midi en France, diffusée tous les jours, en fin de matinée, sur France 3, s'est installée au port du Légué le mardi 14 novembre.

    Présentée par Vincent Ferniot, cette émission a pour but de montrer les richesses (artistiques, culinaires, patrimoniales) d'une ville. Plusieurs chroniqueurs interviennent pour faire découvrir toutes ces facettes.

    L'émission enregistrée à Plérin sera agrémentée d'une vingtaine de reportages sur la baie de Saint-Brieuc et le Centre-Bretagne, dont deux petits reportages sur la Maison Saint-Yves ; occasion de mettre en avant la réhabilitation de l'ancien Grand Séminaire de St Brieuc et sa chapelle Art déco si singulière.

    Chapelle St Yves - Photo JF Molliere - voir en grand cette image
    Chapelle St Yves - Photo JF Molliere

    L'émission sera diffusée du 27 novembre au 1er décembre à 11h15 sur France 3.

    Vous pourrez la retrouver en replay sur :
    http://www.tv-replay.fr/midi-en-france/


jeudi 23 novembre 2017

mardi 21 novembre 2017

  • L'exposition 'Contemplations' est visible jusqu'au 7 janvier à la chapelle St-Sauveur à St-Malo

    On ne peut qu'encourager nos contemporains à visiter cette exposition extraordinaire qui met à hauteur de notre regard, 26 chefs-d'œuvre des XVIe au XVIIIe siècle. Sept d'entre eux sont d'ailleurs issus de nos églises diocésaines et une toile, représentant Saint Yves entre le riche et le pauvre, est propriété de l'évêché de Saint-Brieuc et Tréguier.

    'Contemplations', tel est le titre de cette exposition organisée par les services de la DRAC mais j'aurais envie de dire plutôt 'contemplatio' comme le 4e temps de la lectio divina, car c'est bel et bien ce que nous sommes invités à vivre grâce à ces toiles qui ouvrent notre esprit, notre cœur et notre âme à l'influence de Dieu.

    Sept toiles représentent Jésus enfant et vous serez surpris par la diversité des propositions faites par ces peintres de la contre-réforme. Plusieurs montrent la nativité, dont la très belle toile de Plounez qui avait fait l'objet d'une émission de radio sur RCF dans « Joie de Croire » en décembre 2016. D'autres œuvres sont plus étonnantes et rares comme cette toile venue de l'église du Vieux-Bourg de Pléhérel représentant l'enfant Jésus avec Joseph servi par les anges. Ou encore ce tableau de l'adoration du Sacré-Cœur par quatre beaux anges agenouillés aux visages d'une douceur infinie.

    Deux autres m'ont également marquées comme « La résurrection » de Nicolas Bertin ou « La Pentecôte » de Nicolas de Plattemontagne.

    Dans toutes ces toiles vous pourrez admirer le travail de la lumière qui resplendit, qui illumine et qui sont chemins vers Dieu. La 'contemplatio', cela consiste à écouter Dieu nous parler. C'est une libération de ses propres pensées, à la fois quotidiennes et saintes. Prenez le temps d'oublier l'heure, regardez, admirez, ouvrez votre esprit et votre cœur et profitez de cette opportunité qui vous est offerte pour 4€ de vous retrouver dans une peinture, dans une œuvre d'art sacré.

    Voir en ligne : Informations pratiques

lundi 20 novembre 2017

  • Un départ … une arrivée …

    Jean Marie Rabin qui était en charge du service des acteurs pastoraux est en retraite depuis le début octobre, après plus de 32 ans au service du diocèse.
    Mylène Duault lui succède depuis le 1er Septembre. Elle est originaire de Pontivy et nous arrive du diocèse de Rennes. Nous l'avons rencontrée.


  • Nous espérons le bonheur que tu promets !

    L'abbé Victor Mounier vient d'avoir 100 ans ! Nous étions dans la joie pour le fêter le samedi 21 octobre, à la maison du Cèdre, et pour rendre grâce à Dieu avec lui. Il était beau de voir ses mains rejoindre les miennes pour porter la patène et le calice, le don de toute une vie dans l'unique offrande du Christ.

    Avec beaucoup de respect pour notre nouveau centenaire, j'ai cependant suggéré qu'au regard de « la vie du monde à venir » nous étions à peu près à égalité : tous, quel que soit notre âge, nous sommes en « cours préparatoire » pour le Royaume. Cela peut sembler loin, voire inintéressant. Nous avons connu une longue réaction à la grande trouille que des prédicateurs ont éveillée quand ils promettaient les flammes de l'enfer de façon presque aussi sûre que le paradis. Alors, notre époque a refoulé la réflexion sur les fins dernières et un peu oublié la force de l'espérance chrétienne.

    Mais « c'est vraiment flou, m'avait dit un jour quelqu'un, on ne voit pas bien ! » Oui, c'est comme en photographie : nous avons bien la vitesse - car nous sommes plutôt agités ! - mais nous manquons de lumière pour faire apparaître l'arrière-plan avec une plus grande netteté. C'est ce que l'on appelle la profondeur de champ. En revanche, une prise de vue bien éclairée met en valeur, non seulement le sujet ou le premier plan, mais également le paysage et même l'horizon.

    C'est vers cet horizon de la vie éternelle que nous tourne la fête de Toussaint. Avec la lecture du livre de l'Apocalypse, le rideau se lève. Et c'est une scène d'une merveilleuse grandeur qui nous est dévoilée : auprès de Dieu s'avance une foule immense « de toutes nations, races, peuples et langues ». Le mot « apocalypse » signifie d'ailleurs « lever le voile », dévoiler, révéler. Saint Jean nous dit une chose très importante : à la fin de l'histoire, l'œuvre de Dieu, la création et en particulier l'humanité… réussira ! Une réconciliation de l'humanité, en Dieu, est annoncée, avec tant et tant de gens qui nous disent pourtant que cela va de plus en plus mal.

    Mais nous sommes à l'école du Royaume, en apprentissage de la vie éternelle déjà commencée. Et quel est le programme ? C'est l'appel à la sainteté qui est porté par l'Évangile, dans la personne du Christ. C'est ce que nous demandons au Père, à chaque Eucharistie : « Toi qui es vraiment saint, toi qui es la source de toute sainteté, Seigneur, nous te prions, sanctifie ces offrandes… » (prière eucharistique n° 2)

    Soyons heureux de porter ce témoignage de l'espérance chrétienne dans ce mois de novembre qui est inauguré par la fête de tous les saints. Soyons heureux de porter l'espérance chrétienne « avec un intense goût de vivre, une solide confiance et un mouvement du cœur » (Actes du synode, page 29) suivant l'expression de notre synode diocésain.

    + Denis Moutel
    évêque de Saint-Brieuc et Tréguier


  • L'ermite

    Le mot ermite vient d'un terme grec désignant une personne qui décide d'habiter au désert. L'ermite est un solitaire qui a choisi de se retirer dans un endroit isolé. Dans la tradition chrétienne, les ermites sont apparus dans les premiers siècles de notre ère, poussés par une vocation particulière de solitude et de présence à Dieu. Mais déjà dans la Bible, on trouve des précurseurs aux ermites. Je dirais même que le fait de vivre dans la solitude avec Dieu ne provient pas d'abord d'une tradition ni d'une institution : cela naît avec les humains.

    Rappelons-nous des commencements. Dieu façonne un homme, Adam, de la poussière du sol et puis il le place dans le jardin mirobolant qu'il a planté, afin que cet homme le cultive et le garde. Adam vit donc seul avec Dieu – ce qui n'est pas tout à fait être seul – dans ce jardin par ailleurs inhabité. Voilà notre premier ermite !

    C'est en vivant de manière intime et intense cette relation avec Dieu qu'Adam s'ouvre aux autres relations. De fait, après une première période en solitaire, Dieu lui amène une femme que l'homme accueille avec émerveillement.

    Ce type d'expérience d'ermite, inaugurale chez les humains, on la retrouve à plusieurs reprises dans la Bible. Je n'en donnerai qu'un seul exemple : le prophète Élie. En un temps de famine, Dieu envoie son prophète vers l'est, afin qu'il vive seul, en présence de Dieu, près d'un torrent qui l'abreuve. Des corbeaux viennent matin et soir lui apporter sa nourriture. Élie est une sorte de nouvel Adam, vivant dans la nature, les animaux lui étant soumis. Et bientôt, Dieu l'enverra auprès d'une femme, après ce temps de solitude : la veuve de Sarepta qui l'accueillera malgré sa pauvreté.

    Alors, vivre en ermite, est-ce une expérience étrange, réservée à quelques-uns ? Peut-être au contraire est-ce une expérience fondamentale, proposée d'une manière ou d'une autre à tout un chacun, pour que nous puissions rencontrer Dieu et vivre avec Lui.


image Jésus

Bannière denier

Facebook

Agenda

 

2015

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois