3 questions à… sœur Marie-Claire Laot à l’occasion de la journée de la vie consacrée

jeudi 1er mai 2014
par  Filles de Ste-Marie de la Présentation de Broons
popularité : 8%

 1- Pourquoi avoir répondu à l’appel du Seigneur à la vie religieuse ?

J’ai répondu à l’appel du Seigneur, à la vie religieuse voilà déjà 50 ans, ce n’est pas du passé… L’appel se poursuit chaque jour et c’est chaque jour que mon cœur doit rester ouvert à ce que le Seigneur attend de moi.
Dès ma plus tendre enfance, j’ai été en contact avec les sœurs de Broons présentes à l’école de Saint Thonan (29) et à la paroisse où j’ai senti le désir de vivre comme elles : aimer Jésus par Marie, aimer les autres. Mes parents m’ont aidée dans cette voie. Je m’épanouissais dans l’attention aux autres… « Devenir frère universel (sœur universelle) " selon l’expression de Charles de Foucault me parlait beaucoup. La vocation au mariage est belle pourtant j’avais besoin d’un espace plus grand pour donner davantage de temps à la prière et à la rencontre avec les autres.
Ce qui me frappe dans l’Évangile c’est que Jésus n’a jamais forcé quelqu’un à le suivre :Que cherches-tu ? Qui cherches-tu ?… Si tu veux… Cela m’a amenée à l’entendre dans la paix malgré des appréhensions, mes limites.

 2- Que retenez-vous de cette vie ?

Après 50 ans de vie religieuse, je dirais simplement que je ne regrette rien du choix fait dans ma jeunesse. La prière personnelle et communautaire, la Parole de Dieu reçue chaque jour, l’Eucharistie, l’exemple de Marie, le vécu des vœux de chasteté consacrée, de pauvreté, d’obéissance, la vie communautaire et la mission confiée ont balisé mon chemin à la rencontre du Seigneur et des autres.
Religieuse apostolique, j’ai été envoyée au lycée professionnel à Broons. Pendant 36 ans près des jeunes en CAP et BEP « service à la personne en milieu rural » j’ai essayé de leur donner confiance en eux-mêmes, de leur faire découvrir les richesses qu’ils avaient entre leurs mains et aussi de les aider à trouver un sens à leur vie à travers des temps forts de réflexion. J’ai aimé m’investir dans la vie paroissiale de Broons : Préparation des jeunes parents au baptême de leur enfant, équipe liturgique, chants.
La retraite professionnelle venue, je suis envoyée en mission à Saint-Brieuc où je suis appelée à m’insérer avec discernement dans des organismes qui luttent pour la construction d’un monde plus juste, plus humain avec les autres sœurs de la communauté pour y révéler la présence du Christ Serviteur. C’est au Secours Catholique dans un groupe de femmes seules et à l’association d’accueil des familles des détenus de la maison d’arrêt de St-Brieuc que je fais l’expérience de la pauvreté, de la détresse, de l’écoute. C’est une joie pour moi d’apporter du réconfort à celui, celle qui en a besoin pour avancer. Avec les sœurs de la communauté, je prends une part active à la vie paroissiale où nous avons la joie de rencontrer quelques jeunes. Je reste disponible pour d’autres services dans la communauté et dans la Congrégation, nous avons besoin de nous soutenir pour rester « Vivantes ». Toutes ces insertions m’ont construite, m’ont façonnée pour faire de moi une femme heureuse de vivre dans la Congrégation des Filles de Sainte-Marie, dans l’Église et dans le monde d’aujourd’hui à la suite du Christ avec Marie.

 3- Quelle espérance pour vous et la communauté ?

La vie religieuse est un don de Dieu ; ce don ne manquera pas à l’Église. Les formes de vie religieuse évoluent, changent mais le don fait à l’Église demeure. À nous de vivre pleinement dans la logique de l’Évangile, de témoigner dans ce monde de la joie de vivre du Christ ressuscité qui ouvre à chacun un avenir plein d’espérance.


Portfolio

JPEG - 7.2 ko JPEG - 55.2 ko
image Jésus

image Noel

Bannière denier

Facebook

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois